Assurance vie sans examen médical: important à savoir avant de signer!

Publié le 26 avril, 2019 par Stéphanie Corbeil
dans : Assurance-vie à meilleur prix
6 commentaires

st_title='Assurance vie sans examen médical: important à savoir avant de signer!'

Acheter une assurance vie sans se faire poser de questions médicales… est-ce une bonne affaire?

Les publicités de certaines institutions financières sont tellement axées sur l’achat d’une assurance vie par Internet (et de façon rapide!) que le consommateur en vient presque à croire qu’il est plus compliqué de se faire livrer une pizza que de se procurer une assurance vie!

Voici d’ailleurs quelques-une de ces publicités :

  • Achetez une assurance vie pour aussi peu que 4,80 $/mois!
  • Achetez votre assurance vie en ligne en moins de quatre minutes!
  • Vous êtes automatiquement assuré après seulement trois questions d’ordre médical!
  • Aucune question sur votre santé jusqu’à 1 000 000 $!
  • Achetez une assurance vie de 500 000 $ pour aussi peu que 15 $/mois, assortie d’une protection pour maladie grave!
  • Assurance vie avec acceptation garantie pour seulement 5 $/mois!

Ce qui se cache derrière ces publicités

C’est bien connu : moins on pose de questions, plus ça coûte cher et plus on est à risque. Et ce constat ne s’applique pas uniquement à l’assurance vie. Pensez-y quelques instants…

assurance-vie-sans-examen-médical-à-savoir

Depuis 2001, nous aidons des milliers de Québécois et de Canadiens à trouver leurs produits d’assurances, et ce, au meilleur prix.

En ce qui a trait à l’assurance vie, ce n’est pas nous qui devrons compléter la réclamation de décès mais bien nos bénéficiaires. C’est à ce moment que l’institution financière vérifiera notre demande d’assurance sans examen médical, demande que nous avions bien sûr complétée auparavant. Et c’est alors que nos bénéficiaires sauront si nous avons malheureusement omis de répondre à une importante question qui, elle, nécessitait une sous-question… On se demande aussi pour quelles raisons il est mention d’une clause de fausse déclaration sur sa santé étant donné que l’on n’a répondu à aucune question, ou presque!

Erreur et omission volontaire… ça veut dire quoi, exactement?

Prenons l’exemple suivant :

  • Votre médecin mentionne que vous faites un début de diabète et il vous prescrit donc des médicaments à cet effet. Vous avez décidé de faire attention à votre alimentation et avez donc cessé de prendre les médicaments sans l’avis de votre médecin. À la question « Souffrez-vous de diabète », vous répondez avec honnêteté par la négative puisque, selon vous, vous ne souffrez pas de diabète.

À votre décès, la clause intitulée «Erreur et omission» (volontairement ou non) s’appliquera.

Autre exemple :

  • Il y a 10 ans de cela, vous avez été victime d’un accident vasculaire cérébral (ou AVC). Votre médecin vous dit qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir, que le tout est réglé à 100 %. Vous êtes comme un jeune homme! Vous souscrivez donc une assurance vie, et on vous pose la question suivante : « Avez-vous déjà eu une maladie cardiaque? » Bien sûr, vous répondez par la négative sans hésiter.

Une fois de plus, la clause intitulée «Erreur et omission» (volontairement ou non) s’appliquera à votre décès.

Un dernier petit exemple :

  • Votre médecin vous avise que vous devrez passer différents tests lorsque cela sera possible. Vous souscrivez une assurance vie, et la question suivante vous est posée : « Avez-vous passé des tests médicaux ou êtes-vous dans l’attente de passer des tests médicaux? » À nouveau, vous répondez par la négative.

Eh oui, vous avez deviné… la clause intitulée «Erreur et omission» (volontairement ou non) s’appliquera à votre décès.

Mais que signifie au juste la clause «Erreur et omission» ?

Le fait d’omettre de déclarer des renseignements n’est pas nécessairement un signe de malhonnêteté. Lorsque vous faites une demande pour une assurance vie, vous êtes généralement de bonne foi. Seulement voilà, certains faits peuvent sembler banals à vos yeux et cela fait en sorte que vous n’osez même pas en parler, ou que vous oubliez naturellement d’en parler. Pour l’assureur, cependant, c’est une toute autre histoire.

Voici un cas typique :

Avec la caisse ou la banque, vous souscrivez une assurance prêt sur votre prêt hypothécaire pour l’invalidité et le décès.
Or, vous n’avez même pas pensé déclarer le traitement chiropratique que vous prenez une fois par mois pour votre mal de dos. Pas besoin de le mentionner, dites-vous, puisque ce traitement est purement préventif.

Hélas, vous vous blessez peu de temps après et c’est alors que vous apprenez que votre réclamation pour invalidité concernant le versement hypothécaire vous est refusée. Vous êtes bien sûr offusqué, mais vous ne pouvez rien y faire puisque votre assureur avait appliqué la clause «Erreur et omission», et ce, volontairement ou non…


En conclusion : pour vous éviter une déception en cas d’invalidité et pour éviter à vos proches un désastre financier à votre décès, acceptez donc de répondre de bonne foi aux diverses questions médicales que l’assureur vous posera.

Vous n’êtes certainement pas obligé de signer hâtivement à la va-vite… ils vous poseront pas moins de 25 questions lors d’une réclamation! Acceptez plutôt de répondre au questionnaire complet avant l’acceptation du contrat. De cette façon, personne n’aura de mauvaises surprises advenant une invalidité ou un décès. C’est aussi simple que ça!

Et vous, qu’attendez-vous pour faire une demande de soumission pour n’importe quel type d’assurance vie, le tout sans engagement et, surtout, sans pression? N’hésitez plus et appelez-nous ou faites votre demande de soumission. C’est gratuit depuis 2001 et ça le restera!

st_title='Assurance vie sans examen médical: important à savoir avant de signer!'

Commentaire(s)

  1. Roland dit :

    Excellent article, merci! Nous allons revoir notre récent achat avec ce courtier qui exigeait son paiement rapidement. Nous vous reviendrons sur ce sujet.
    Merci,
    Nicole et Roland, de Montréal

  2. Julie St-Onge-Désilets dit :

    Votre comparaison avec une pizza est vraiment vraie. Ma banque m’offrait ce type d’assurance par Internet avec trois questions pour moins de 10,004 $ par mois. Après avoir pris le temps de lire ce petit bout de papier, j’ai constaté qu’il y avait plusieurs restrictions…
    Julie

  3. Roxanne Babin-Sirois dit :

    La publicité de la Banque Nationale est à mourir de rire. Pour moins de 10,004 $ par mois (voire 5,004 $!), ne pense pas que tu as droit à une assurance vie ET à une assurance pour les maladies graves. Fournissent-ils la pizza en plus? Mais ce qu’ils ne disent pas, c’est l’âge requis pour avoir droit à cette assurance-là. À ce prix-là… bref, s’agit d’une fausse pub.

    • Stéphanie Corbeil dit :

      Bonjour Roxanne.
      L’essentiel est que les gens comprennent qu’il est important de bien lire le contrat avant de le signer à la volette!
      Merci de ton commentaire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis affichent un *

*

Accueil


Soumission en ligne pour Assurance-vie 50 ans et plus

ass vie
Demande d'information
Type
d'assurance

Lors de la soumission, la communication sera sécurisée par Entrust.

S'assurer pour quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie
Vous avez des questions sur votre assurance vie que vous détenez actuellement ?

Laissez-nous le plaisir de vous aider.

Obtenir de l'aide

Rechercher sur ce site

N'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1–866–370–7677
ou contactez-nous par courriel à contact@soumissionassurancevie.ca
pour nous faire part de vos questions.

S'assurer pour
quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie