Assurance hypothèque invalidité les yeux fermés? Oh que non!

Publié le 10 juillet, 2017 par Stéphanie Corbeil
dans : Assurance hypothèque
9 commentaires

st_title='Assurance hypothèque invalidité les yeux fermés? Oh que non!'

Suis-je vraiment assuré?

On connaît tous quelqu’un, quelque part (assez pour que vous en ayez entendu parlé) qui s’est vu refuser la réclamation en assurance invalidité sur une assurance hypothécaire ou, pire encore, une assurance vie.

Vous vous dites que ces histoires sont bonnes pour les autres et que ça ne peut jamais vous arriver, car vous avez répondu à toutes les questions que l’on vous a posées et que, si vous avez oublié quelque chose, c’est parce que ce n’était pas pertinent ou simplement trop banal. 

Peut-être pour vous, mais certainement pas pour l’assureur! En effet, vous êtes ni un expert en assurance hypothèque invalidité ni un médecin pour déterminer si le fait d’avoir eu des traitements de chiro au genou ou au coude n’était pas nécessaire d’être déclaré pour une assurance invalidité, qu’elle soit hypothécaire ou autre.

À qui la faute?

Des phrases telles que : « J’ai toujours payé mes primes pour mon assurance hypothécaire. Ils vont me payer… » sont totalement farfelues si vous n’avez pas tout déclaré.

Vous vous dites peut-être : « Oui, mais ils ne m’ont pas posé la question! » Et vous… en avez-vous parlé? À qui la faute? Celle du conseiller(ère), de l’institution financière ou la vôtre?

Ce n’est pas toujours vous qui êtes dans le tort d’avoir omis de déclarer des renseignements pertinents à l’évaluation d’un risque tel un décès ou encore une invalidité. Ce peut aussi être en raison de l’agent d’assurance, du conseiller de la caisse (ou de la banque) qui pose des questions tellement rapidement, crayon en main, que vous n’avez pas le temps nécessaire pour y répondre ni même l’envie de répondre.

Assurance hypothèque invalidité les yeux fermés? Oh que non!

Une personne me disait un jour qu’elle était en présence d’un nouveau conjoint depuis quelques mois seulement et madame la conseillère, derrière son bureau, lui posa quelques questions sur des maladies ou des infections au cours de la dernière année ou au cours des derniers six mois.

Cette personne répondit par la négative, car elle ne voulait pas que son nouveau conjoint de quelques mois sache qu’elle avait déjà eu une maladie vénérienne. Elle jugeait en effet ceci comme étant d’ordre personnel. Le lendemain, elle téléphona à la conseillère et lui raconta la vérité. Cette dernière lui répondit : « Ne vous en faites pas, ça ne change rien. »

Cette conseillère a agi de façon irresponsable et elle n’avait pas l’autorisation ni la formation pour répondre à cette question. Imaginez quelques secondes si la cliente avait demandé une réclamation sur son assurance invalidité à la suite d’une recommandation de son médecin pour arrêt de travail.

Croyez-vous que l’institution financière aurait approuvé sa demande? Et que penser si la cliente avait demandé à sa conseillère quels étaient les motifs expliquant ce refus de payer? Qu’est-ce que la conseillère aurait répondu?

Ne signez jamais le jour même

Vous devez d’abord comprendre la durée d’invalidité que l’institution financière va reconnaître. En effet, il est totalement faux et illusoire de croire que l’institution financière va vous rembourser le versement de votre prêt hypothécaire en étant assis chez vous après deux dans, qu’il s’agisse d’un cas de maladie ou d’un accident.

Voici un exemple :

Vous avez perdu l’usage d’une jambe et n’êtes évidemment plus en mesure de travailler debout toute une journée. Mais avouons-le, vous êtes en mesure de travailler assis… et l’institution financière cessera donc de vous verser vos prestations. Vous devez également accepter de vous prêter à une formation scolaire payée pas l’institution financière dans le but de faciliter votre retour au travail. Oui, mais votre psychologue a mentionné que vous devez demeurer absent du travail. Qu’à cela ne tienne vous allez devoir rencontrer un nouveau psychologue, choisi par l’assureur, pour qu’il procède à une autre expertise.

N’allez donc pas croire que vous allez rester assis chez vous et que la maison va se payer toute seule!

Bien sûr, si vous devenez paraplégique, que vous êtes atteint de la sclérose en plaques ou d’une maladie mentale majeure ils payeront pour la durée du terme…

Lisez donc le document que la caisse ou la banque doit vous remettre et intitulé Guide de l’adhérent (chez Desjardins par exemple). C’est votre responsabilité.

Dites-vous qu’il est préférable de fournir toutes les informations médicales avant d’être accepté que d’entendre l’institution financière dire que si elle avait su ceci ou cela, elle n’aurait jamais accepté votre réclamation alors… elle refuse votre réclamation!

Changez votre façon de faire les choses.

Faites une soumission pour votre assurance hypothécaire et obtenez les prix des institutions financières au lieu de vous contenter uniquement des prix de votre prêteur. Vous aurez le choix. Payez donc nettement moins cher… et on parle ici de milliers de dollars d’économies sur la durée du prêt!

  • Vous avez le choix entre une assurance vie et invalidité ou simplement, si désiré, une protection invalidité.
  • Une protection plus adéquate : assurance vie fixe au lieu qu’elle diminue avec le prêt.
  • Être propriétaire du contrat et non la caisse ou la banque.
  • L’assurance n’est pas ajoutée sur le taux d’intérêt de votre prêt.
  • Vérification de votre santé avant l’émission du contrat et non au moment de la réclamation.

N’oubliez pas!

  • Une assurance prêt hypothécaire comme celle offerte par Desjardins et les banques avec votre hypothèque vérifie votre assurabilité au complet uniquement lorsque vient le temps d’une réclamation..
    • Votre demande sera donc étudiée au moment où vous en aurez le plus besoin et vous courez la chance d’être refusé!
  • SoumissionAssuranceVie.ca représente les institutions financières qui vérifient votre assurabilité au complet avant l’émission de votre contrat d’assurance.
    • Vous serez en mesure de savoir, avant même de signer votre contrat, les montants d’assurance pour lesquels vous serez couverts.

Consultez notre section sur les avantages d’un contrat d’assurance individuel pour en savoir plus et faire le choix le plus éclairé.

N’hésitez pas à faire une soumission. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps. Vous pouvez aussi nous demander de l’information en appelant au 1 866 370-7677. Nous sommes là pour vous aider au service à la clientèle et ce, sept jours sur sept.

Vous avez d’autres questions sur nos produits d’assurance vie? Consultez notre article FAQ (forum de questions fréquentes) pour plus d’information!

st_title='Assurance hypothèque invalidité les yeux fermés? Oh que non!'

Commentaire(s)

  1. Sophie dit :

    Vérification de votre santé avant l’émission du contrat et non au moment de la réclamation.
    C’est vrai, mais je me demande pourquoi font-ils ça? On en entend souvent parler à la télévision…

  2. gertrude simard dit :

    La Banque Nationale a refusé la réclamation de mon mari à cause qu’il avait déjà été opéré au genou. La fille à la Banque Nationale n’a pourtant jamais posé la question…

  3. fabine grenier dit :

    Excellent article. Je suis avec la banque CIBC et le conseiller m’a indiqué de magasiner ailleurs… c’est pas des farces!!!

    • Stéphanie Corbeil dit :

      Nous avons effectivement plusieurs clients de la banque CIBC qui se voient recommandés par leurs conseillers de faire affaire avec notre comparateur de primes. Merci.

  4. Sylvain Desilets dit :

    Bonsoir. À la Banque Royale, mon versement hypothécaire est de 934.60$/mois, plus 189.00 $/mois pour mes assurances. Ça n’a pas de sens!!!

  5. Stéphanie Corbeil dit :

    J’ai tellement vécu ce dont vous nous faites part avec la Banque Nationale. La conseillère m’a toujours dit ceci : si vous n’êtes pas en mesure de travailler, on va payer le prêt au complet!

    C’est tellement faux ! Ah bien sûr, si je mange avec une paille que mon mari tient dans sa main…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis affichent un *

*

Accueil


Soumission en ligne pour Assurance-vie 50 ans et plus

ass vie
Demande de soumission
Prêt hypothécaire à assurer
Emprunteur
Mère
Père
Comparateur de prix auprès de 14 assureurs renommés dont :
  • Croix bleue
  • Desjardins
  • La Capitale
  • Manu Vie
  • Humania et
  • l'Industrielle Alliance.
Un seul appel

Composez le 1 877 399 0909, mentionnez votre code CLO340 et économisez !

Lors de la soumission, la communication sera sécurisée par Entrust.

S'assurer pour quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie
Soumission Assurance Hypothèque
Vous avez des questions sur votre assurance vie que vous détenez actuellement ?

Laissez-nous le plaisir de vous aider.

Obtenir de l'aide

Rechercher sur ce site

N'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1–866–370–7677
ou contactez-nous par courriel à contact@soumissionassurancevie.ca
pour nous faire part de vos questions.

S'assurer pour
quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie