Frauder l’assurance-vie pour obtenir un meilleur prix ou pour être accepté

Publié le 7 juillet, 2013 par Stéphanie Corbeil
dans : Assurance-vie à meilleur prix
25 commentaires

st_title='Frauder l'assurance-vie pour obtenir un meilleur prix ou pour être accepté'

Fraudeurs, soyez sur vos gardes!

cacher renseignement assurance vieCeux qui s’imaginent s’en sortir en ne divulguant pas certains renseignements d’ordre personnel, médical, style de vie ou autres pour l’obtention d’une police d’assurance vie ou d’assurance invalidité seront surpris au moment de leur réclamation. Que ce soit pour votre prêt hypothécaire, votre prêt personnel ou votre assurance vie personnelle, si vous comptez frauder, soyez sur vos gardes!

Évidemment, à votre décès, ce seront plutôt vos héritiers qui seront surpris mais, en cas d’invalidité, ce sera vous! Quoi que vous disiez à la banque, à la caisse ou à la compagnie d’assurance-vie, elle ne paiera pas s’il y a eu fraude! « Une chance qu’elle ne paie pas, vous avez fraudé! »

Tout contrat d’assurance comporte une clause sur la fraude et vous ne pouvez pas jouer à l’autruche en disant que vous ne l’aviez pas vue et qu’on vous ne l’avait pas dit! Et pour ceux et celles qui pensent s’en sortir en trafiquant leur test d’urine, pensez-y à deux fois…

Nous ne sommes plus dans les années du Disco où les institutions fermaient un peu les yeux pour éviter de se retrouver devant les caméras. C’est plutôt le contraire aujourd’hui! Les institutions financières n’iront pas jusqu’à mettre votre photo dans l’émission JE mais elles disposent d’un moyen tout à fait élégant de vous dire « bonne chance ».

Cela s’appelle le MIB ou, plus précisément, le Bureau d’information médicale, où toute demande d’assurance-vie et invalidité est inscrite dans un registre. Les compagnies d’assurance vont y jeter un coup d’œil au moment où vous présentez une demande d’assurance. Je vous invite d’ailleurs à prendre connaissance du Guide du consommateur du MIB.

A titre d’exemple, supposons que vous avez déjà présenté une demande d’assurance-vie auprès d’une institution financière et que vous avez été « surprimé » ou refusé. Face à cette situation, vous avez contacté un autre assureur et avez décidé de ne pas dire à votre nouvel assureur que vous avez déjà fait une demande auprès d’une autre institution. Grâce au MIB, la nouvelle institution financière prendra connaissance de la demande précédente et pourra même, si nécessaire, communiquer avec l’autre assureur pour en discuter. Après cela, elle rendra sa décision et une nouvelle note sera inscrite au MIB.

En terme clair, ça veut dire quoi? Ça veut dire que vous aurez un mal certain à trouver un assureur qui voudra couvrir selon votre demande si vous demeurez cachottier.

Mais une fraude en assurance c’est quoi?

Voici quelques exemples de fraude envers une institution financière, qui consistent à omettre, volontairement ou non, de divulguer un item parmi les suivants:

  • Fumeur
  • Consommation marijuana ou autre drogue
  • Activités dangereuses: sport extrême, saut en parachute, delta plane, conduite d’un aéronef, etc.
  • Plongée sous-marine
  • Course automobile
  • Dossier criminel (quel que soit la nature)
  • Omission d’un renseignement médical, que ce soit volontaire ou non
  • Omission d’un renseignement médical sur vos antécédents familiaux tel que votre père, mère, frères ou sœur.
  • Problème de boisson, passé ou actuel
  • Déclaration d’un refus ou surprime par un autre assureur
  • Voyage à l’étranger dans des pays à risque (on ne parle pas ici de deux semaines en Floride en amoureux).

Votre courtier est responsable de vous aider

En conclusion, vous êtes mieux de vérifier les questions médicales une par une avant de répondre oui ou non. Surtout, avant de signer, prenez le temps d’analyser vos réponses. Vous n’êtes pas obligé de signer le jour même. Demandez à votre courtier un peu de temps pour prendre du recul.

Votre courtier est responsable de vous aider à répondre avec précision à chaque question. Il est habilité à le faire. Si vous voyez que votre courtier vous pousse à remplir votre questionnaire rapidement, changez de courtier, ça presse! En passant, votre courtier doit obligatoirement être inscrit auprès de l’Autorité des marchés financiers et de la Chambre de la sécurité financière.

Si vous avez caché certains faits…

Si vous avez obtenu une protection d’assurance-vie ou invalidité en sachant que vous avez caché certains faits, je vous invite à discuter de ceci avec votre courtier et de prendre des mesures pour corriger la situation. Dites-vous qu’une fausse déclaration annulera votre contrat, peut importe le nombre d’année qu’elle a été en vigueur.

Si vous décidez plutôt de déjouer le système en essayant de souscrire une assurance qui pose peu de questions médicales ou autres, vous en payerez le prix tôt ou tard. Pour en savoir davantage, lisez bien les restrictions de votre police d’assurance-vie ou, si vous préférez, lisez mon article sur l’assurance-vie sans examen médical!

st_title='Frauder l'assurance-vie pour obtenir un meilleur prix ou pour être accepté'

Commentaire(s)

  1. C’est de la vraie information utile pour les consommateurs. Bravo Stéphanie.

    C’est exactement ce dont le public a besoin. Une source d’information objective, sans démagogie ni excès. Que de l’information utile.

    Merci.

    Daniel Guillemette.

  2. Jean-Francois Bouchard dit :

    Tout a fait d’accord avec Daniel.

    Bravo Stéphanie pour cet article!

    Salutations à Michel et à toi!

  3. sylvain ouellette dit :

    J’espère que les compagnies vont stopper les fraudeurs… de cette façon, les primes vont peut-être baisser!

  4. justine melancon dit :

    Je travaille chez Desjardins et vous avez parfaitement raison Madame Corbeil. Tellement de gens tentent de frauder l’assurance…..
    Au Plaisir

  5. Huguette M dit :

    Très bon, Madame Corbeil. Je suis une ancienne conseillère chez Desjardins et cliente avec vous depuis quelques années et j’ai effectivement vu des gens me mentir pour obtenir leur assurance hypothécaire. J’ai également vu de multiples dossiers de refus de payer car la caisse avait facilement découvert les fraudes…

    Mes salutations!
    Huguette Morneau fg

  6. Marie Louise Comeau Gélinas dit :

    Je n’arrive pas à comprendre ceux ou celles qui osent croire que la compagnie d’assurance ne verra pas la fraude. Peut-être au moment de signer la police d’assurance, mais… au décès, les assureurs ne paieront jamais! C’est pourtant si simple à comprendre…

  7. Stéphanie Corbeil dit :

    Merci pour vos commentaires!

    Bonne journée à vous!

  8. Marco gendron dit :

    Mon voisin est fier de mentionner qu’il est assuré non fumeur alors qu’il fume. Même son épouse n’en revient pas de son attitude, au point qu’elle a demandé d’annuler elle-même le contrat à la compagnie d’assurance. Quel innocent!

    • Stéphanie Corbeil dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire.
      Malheureusement, cette situation existe encore en 2016. De nos jours, les institutions financières ont les moyens de détecter ces fraudes et peu importe le temps que ça prendra, le contrat sera déclaré nul et les bénéficiaires seront certes décus.
      Bonne journée et encore merci pour votre commentaire.
      Stéphanie

  9. Madame Tremblay dit :

    Mon mari vapote, et il a dit à l’agent d’assurance qu’il ne fumait pas. Lorsqu’il a quitté la maison, j’ai dit à mon mari de rappeler l’agent pour lui dire qu’il vapote. Il m’a répondu que la prime augmenterait alors de 40 % et qu’il ne voulait pas payer ce prix-là. Je lui ai répondu de ne pas prendre d’assurance, car à son décès la compagnie annulerait la police pour fraude. Je considère que ça ne me donne absolument rien de compter là-dessus pour le soutien familial, espèce de sans-génie… l’agent lui avait pourtant dit que le vapotage est considéré comme le même prix qu’un fumeur. Je vais lui demander de lire votre article. Merci!

  10. pierre olivier dumais charron dit :

    Si tu me poses trois questions je vais répondre à trois questions, si tu me poses 25 questions je vais répondre à 25 questions. Donc, pour éviter que l’assurance ne paye pas lors de ma réclamation, j’aime mieux répondre à 25 questions… c’est simple, ça! Ceux qui ne veulent pas répondre à des questions c’est soit qu’ils ont quelque chose à cacher, soit qu’ils ne sont pas en bonne santé.

    • Stéphanie Corbeil dit :

      Effectivement, c’est souvent parce que nous avons quelque chose à cacher… dommage.
      Bonne journée et merci pour votre commentaire.
      Stéphanie

  11. PIERRE YVES dit :

    Je fume la cigarette et la Sun Life a annulé ma police d’assurance vie car j’avais omis de le leur dire. Je comprends maintenant…

  12. Maryse dit :

    Si tu pèses 300 livres et que tu refuses de rencontrer un courtier ne va pas dire à la compagnie d’assurance que tu pèse 220 livres (au téléphone) car à ton décès ils ne paieront pas. C’est ce qui s’appelle faire une fraude et c’est peut-être pour cela que tu veux acheter en ligne…
    Maryse Comeau, Banque Nationale

  13. Daniel dit :

    Dans mon dossier médical de l’hôpital on retrouve une inscription stipulant «aurait consommé de la drogue et de l’alcool». Tout ça parce que les ambulanciers ont trouvé une bouteille de « Poppers » dans mon sac au moment d’une chute dans un bar (il n’y a cependant pas eu preuve de consommation).
    Nuance : «Aurait consommé» est un conditionnel passé qui signifie «Est un fait SUPPOSÉ et NON VÉRIFIÉ».
    Ma question : Dois-tu dois déclarer aux assurances que tu prends de la drogue parce que c’est inscrit dans ton dossier médical?

  14. Stéphanie Corbeil dit :

    Bonjour. Si vous prenez de la drogue, vous devez effectivement le déclarer. Si vous fumez la cigarette, vous devez également le déclarer.
    Merci.
    Stéphanie

  15. Yvon St-Gelais dit :

    Je connais quelqu’un d’assuré comme un non fumeur, et il me dit ceci : « si je décède dans 20 ans, les assureurs ne sauront pas que je fumais dans le temps. » Mon cousin est enquêteur retraité à la SQ et il travaille comme enquêteur pour les compagnies d’assurance et il m’a dit ceci : « sais-tu pourquoi on n’entend jamais parler d’une compagnie d’assurance qui aurait refusé de payer en pareille circonstance? C’est bien simple, aucun bénéficiaire ne porte plainte de ne pas être payé, car les preuves sont accablantes, il est donc assez gênant de faire quoi que ce soit… »

    • Stéphanie Corbeil dit :

      Bonjour et merci de votre commentaire. Nous recevons régulièrement des commentaires concernant les fausses déclarations. Il est primordial de faire attention et de vérifier vos déclarations lors de la souscription. Évitez les vendeurs d’assurance ou les conseillers de banque (ou de caisse) qui passent très vite sur le questionnaire médical.

  16. Victor dit :

    Bonjour.
    Lorsque j’ai acheté ma police d’assurance vie chez Desjardins, j’étais un « Non Fumeur ». Aujourd’hui, soit un an plus tard, j’ai commencé à sortir avec mes collègues de travail et j’ai alors commencé à vapoter et à fumer de la chicha de temps en temps (genre deux fois par mois). J’ai donc décidé de contacter mon courtier d’assurance pour me déclarer désormais comme « Fumeur ». Or, il me dit que puisque j’étais « Non Fumeur » au moment de la signature, le fait que je commence à fumer maintenant n’aura aucun effet sur le contrat. C’est-à-dire que, selon lui, je n’ai pas besoin de me déclarer « Fumeur » et que les bénéficiaires recevront quand même leurs parts s’il m’arrivait quelque chose. Selon vous, est-ce vrai ce qu’il m’a dit?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis affichent un *

*

Accueil


Soumission en ligne pour Assurance-vie 50 ans et plus

ass vie
Demande de soumission
Prêt hypothécaire à assurer
Emprunteur
Mère
Père
Comparateur de prix auprès de 14 assureurs renommés dont :
  • Croix bleue
  • Desjardins
  • La Capitale
  • Manu Vie
  • Humania et
  • l'Industrielle Alliance.
Un seul appel

Composez le 1 877 399 0909, mentionnez votre code CLO340 et économisez !

Lors de la soumission, la communication sera sécurisée par Entrust.

S'assurer pour quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie
Vous avez des questions sur votre assurance vie que vous détenez actuellement ?

Laissez-nous le plaisir de vous aider.

Obtenir de l'aide

Rechercher sur ce site

N'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1–866–370–7677
ou contactez-nous par courriel à contact@soumissionassurancevie.ca
pour nous faire part de vos questions.

S'assurer pour
quel montant?

Évaluez vos besoins en assurance vie

Déterminez quel est le montant d'assurance vie
dont vous avez besoin pour protéger votre famille.

Évaluez vos besoins en assurance vie